Pose d'un escalier en vieux bois desservant 2 niveaux

Il s'agit d'un projet assez important : dans une maison ancienne typique du Beaufortain, créer un escalier desservant les 2 étages.

Pour conserver le style de cette vieille grange, le client me demande de le fabrique en vieux bois. La fabrication en est détaillée sur mon blog : fabrication escalier vieux bois

Je choisis une poutre en épicéa de 18x20 pour le poteau central autour duquel l'escalier tourne, sur les 2 étages.

Pour les autres poteaux, des chevrons de 11x14 suffisent.

Les limons sont en pin brûlé soleil, d'une épaisseur de 75 mm.

Pour les marches, j'utilise du vieux chêne avec une forte résistance à l'abrasion.

L'implantation

Nous avons réalisé le chevêtre dans le solivage existant avant que je ne démarre la fabrication.

Pour la pose, première étape, la mise en place du palan. En effet, les éléments constituant cet escalier sont assez lourds, les sections de bois étant importantes.

La poutre centrale est découpée en 3 morceaux. Elle est de forte section (18x20), car elle supporte une bonne partie du poids total. De plus, la moitié des marches des 2 volées y sont entaillées.

Le premier morceau, dont le haut est visible ici, est assemblé sur la volée intermédiaire de l'escalier du bas.Un assemblage à mi bois recevra le deuxième morceau sur lequel la volée intermédiaire de l'escalier du haut est assemblée.

Installation de l'escalier du bas

Une fois le palan en place, on approvisionne les différents éléments à chaque étage.

L'escalier du bas sera totalement en-cloisonné, Les vis latérales ne sont donc pas bouchonnées car cachées pas les cloisons à venir. Le dessous devenant inaccessible, l'escalier est pourvu de contremarches en bas.

Le troisième élément est assemblé depuis le 1er étage. Il reste la dernière contremarche à mettre en place à la jonction.

Début de l'assemblage de l'escalier du haut

Et on continue de monter!

Pour l'escalier du haut, commence par assembler la volée intermédiaire, avec les 2 morceaux de poteau.

Ensuite, avec l'aide du palan, on le met en place sur l'escalier du bas.

Pose de l'escalier desservant le 2e étage

Ensuite on assemble la volée du bas, et celle du haut.

L'ensemble de l'ouvrage prend forme, la structure est en place, on peux aller manger!

Les 2 escaliers, avant mise en place des garde-corps

Une fois l'ensemble en place et fixé, on peut enlever le palan, les sangles et serre-joints.

Il reste les garde-corps à mettre en place, et à faire la finition.

Escalier du bas avec contremarches terminé!

L'escalier du bas n'est doté d'une rambarde que sur sa partie haute car il sera intégralement en-cloisonné.

Le niveau intermédiaire

Pour le garde-corps, des cœurs sont entaillés, motif très présent en Savoie.

Les lisses sont réalisées dans des planches anciennes en pin de 25 mm d’épaisseur.

Les main courantes sont elles de 40 mm, je les ai donc entaillé dans les poteaux pour qu'elles soient sur le même plan.

L'arrivée au grenier

En haut, les même motifs.

On voit bien ici que l'escalier s'intègre bien avec l'ancienne charpente, laissée apparente.

Le nez de marche du haut dépasse de 12 mm le sol brut, dans l'attente du parquet flottant.

Vue plongeante!

La vue du haut montre assez bien l'ensemble de l'escalier.

Fabriqué sur mesure, en tenant compte des différentes contraintes, calcul des échappées, prise en compte des faux niveaux et faux aplombs très importants, utilisation de bois anciens de récupération...

Faire travailler un artisan menuisier prend ici tout son sens!