Fabrication traditionnelle en vieux bois

Travaillant sur mesure, et au plus près de la demande du client, je suis régulièrement sollicité pour fabriquer des menuiseries en vieux bois de récupération.
Deux cas de figure :
  • vous avez une vieille porte avec une jolie patine, un plancher ancien encore sain... Je peux le récupérer pour fabriquer tout ou partie d'une nouvelle porte, d'un nouvel escalier. L’intérêt est triple : le bois utilisé vient de la maison, il est là, pourquoi ne pas l'utiliser si c'est possible. C'est de plus intéressant financièrement puisque vous fournissez une partie de la matière première. Enfin, esthétiquement, on obtient en général un aspect cohérent avec le lieu.
  • Sinon, je peux évidement vous fournir le bois. On regardera ensemble pour coller à vos attentes. 
Dans tous les cas, je m'assure d'avoir à faire à des bois qui ne travailleront pas. Je les traite si besoin.
Le résultat, que ce soit pour une vieille demeure, ou pour une construction neuve est toujours très esthétique, chaleureux.

   

 Des escaliers sans âge!

J'ai conçu et fabriqué l'escalier ci-contre pour une maison ancienne en pisé.
Une partie en est déjà très bien restaurée, en conservant l'esprit de cette vieille bâtisse.

Pour l'aménagement des combles, les clients désiraient un escalier qui paraisse avoir toujours été là...

Nous sommes parti d'un modèle qu'ils avaient vu et qui leur plaisait.

Beaucoup de contraintes, cet escalier en surplombe un autre, passe devant une fenêtre. Sa partie basse, avec contremarches, est plus étroite que les 2 volées supérieures. Le travail du vieux bois implique de travailler des matériaux pas parfaitement plans et équarris.

J'ai utilisé pour les limons des solives anciennes provenant du démontage de très vieux chalets. Des bois de très belle section (40 cm de large, 8 cm d'épaisseur), et pas fendus. Quel plaisir de travailler des bois de cette qualité! Je les ai laissé bruts, me contentant d'y entailler les marches avant de les brosser. Comme c'est de l'épicéa, j'ai fait des entailles profondes (25 mm) pour que ça ne bouge pas.

Pour les marches, des planches de 45 mm d'épaisseur provenant d'un ancien plancher. Là encore de l'épicéa, mais au fil très serrè, pas d'inquiétude donc pour la résistance.

Pour les poteaux enfin, j'ai récupéré de vieilles poutres, brossées elles aussi.

Ces bois anciens s'intègrent parfaitement dans la maison!










J'en ai fabriqué d'autres depuis celui ci-dessus.
A chaque fois, le client était très satisfait du résultat!
Pour les 2 escaliers ci-contre, ils s'intègrent parfaitement dans des maisons anciennes. 

Ces vieux bois de récupération permettent de laisser à penser que l'escalier a toujours été là.

Pour plus de détails de fabrication : Détails fabrication escalier bois ancien
 
poteau central vieille poutre

limon à partir poutre chalet ancien


 
récupération de vieux plancher pour les marches

rambarde ancienne sur mesure


 Portes : la chaleur de l'ancien

Fabriquer une porte d'entrée en vieux bois est compliqué, car il faut des bois parfaitement droits, puisque je ne les dégauchit ni les rabote...

C'est pour cette raison qu'en général je fabrique une porte "standard', en mélèze ou en chêne,  que je recouvre d'un parement ancien.
Cela permet d'avoir des portes parfaitement étanches à l'eau et à l'air.

C'est le cas pour les portes ci-contre.

Je peux ensuite ajouter des vieux clous pour un aspect encore plus rustique.

Une fois en place, avec des murs en vieilles pierres par exemple, le résultat est à la hauteur de ce qu'attendait mon client. C'est là que le travail d'artisan prend tout son sens : un lien de confiance s'établit entre nous. Mon métier : respecter votre demande pour obtenir votre satisfaction!
 
vieux bois et fer ancien récupérés pour cette porte d'entrée

grille rustique pour porte ancienne

 
vieux bois et 4 vitres isolantes

porte double en chêne rustique

 Porte tierce en chêne

La porte ci-contre est fabriquée en bois "neuf".
Ma cliente voulait un aspect rustique, avec des nœuds et des taches.

J'ai donc choisit des plateaux de chêne très anciens, que je ne pouvais utiliser pour du meuble, mais qui là convenaient parfaitement.
La porte ainsi replaquée mesure 80 mm d'épaisseur. Entre les panneaux chêne intérieur/extérieur, j'ai incorporé 40 mm de polystyrène extrudé pour renforcer l'isolation.
Les pointes à tête en pointe de diamant contribuent à l'esthétique de l'ensemble.

Je viens de la terminer, j'ajouterai des photos lorsqu'elle sera posée.

 
porte en chêne rustique